décembre 22, 2017

Comment sécuriser et récupérer les données après un sinistre ?

Home / Cloud technology / Comment sécuriser et récupérer les données après un sinistre ?

Données, fichiers, service, cloud

  1. Les limites du système informatique traditionnel

Le système informatique traditionnel commence à montrer ses limites. Combien de fois avons-nous entendu parler du vols de données sensibles par des hackers ? Et combien de fois avons-nous perdu des données inestimables à cause d’un disque dur qui tombe en panne ou un serveur qui surchauffe ? C’est pour ces raisons que la sécuritédes données est devenue vitale.
Les voleurs de données sont partout !
Trop souvent, les gros titres annoncent : Des hackers ont volé des données privées et confidentielles. Cela montre que quel que soit le niveau de sécurité mis en place, il y aura toujours un petit malin, peu scrupuleux, qui n’hésitera pas à voler les données et les mettre en vente au plus offrant. Vous souvenez-vous des Bradley Manning, l’analyste militaire de l’armée américaine qui a été soupçonné d’avoir copié des milliers de données sensibles sur des CD ? Une partie des fichiers subtilisés s’est retrouvée ensuite entre les mains de Wikileaks.

Les entreprises gèrent elles-mêmes leurs données

Depuis des décennies, les grandes entreprises ne font confiance à personne pour la sécurisation de leurs données. Elles ont leurs propres serveurs pour le stockage des fichiers. D’ailleurs, elles ont leur propre parc informatique. Dans la majorité des cas, la maintenance des matériels et la gestion du parc sont assurées par un département, au sein même de l’entreprise.

La perte des données, une situation souvent embarrassante

Les disques durs du PC tombent en panne, c’est normal me diriez-vous ! C’est un matériel qui peut être remplacé facilement. Mais, qui d’entre nous n’a pas été confronté à ce genre de problème ? Les fichiers sont perdus et les heures de travail ne comptent pour rien. Si ce n’est pas le disque dur, c’est carrément le serveur qui fait des siennes. Un serveur qui surchauffe et qui crache, c’est le pire cauchemar du gestionnaire d’un parc informatique. Et pour couronner le tout, il n’y a pas de sauvegarde, toutes les données sont perdues, à jamais !

2- La technologie cloud comme solution pour la sécurisation des données

« Le cloud computing » ou plus simplement « l’informatique en nuage » se définit comme une technologie qui permet de délocaliser les données et les applications sur des infrastructures dématérialisées (serveurs virtuels) accessibles depuis le Web.

La mise en place est simple et rapide

Dans le passé, on utilisait des serveurs physiques pour stocker les données. Aujourd’hui, on fait appel à des fournisseurs de service pour avoir des serveurs virtuels. Mais, plus d’un se demande : Peut-on faire confiance au stockage des données dans les nuages ?

Les avantages de la technologie Cloud et les données ne se mélangent pas. Tout d’abord, un serveur virtuel est disponible rapidement. Les fournisseurs de service indiquent que l’hébergement et la configuration peuvent se faire en 15mn, en utilisant simplement une interface en ligne.

Les risques d’intrusion sont réduits

Le fait de placer les données sur le Cloud réduit les risques d’intrusion. Il est plus difficile de voler des fichiers sur un serveur virtuel par rapport à un serveur physique. Les niveaux de sécurité ne sont pas les mêmes. Les données sont cryptées et la connexion au serveur chiffrée.

Des procédures sont en place pour automatiser la sécurisation des fichiers

Chaque fournisseur de service met en place des procédures automatisées, pour la surveillance, la maintenance, les mises à jour et surtout la sauvegarde des données.

L’interruption du service est quasi nulle. Le système de réplication de l’espace de stockage permet à l’utilisateur d’avoir accès à tout moment et n’importe où à ses données, stockées dans le cloud. Les données sont recopiées dans des plusieurs centres de traitement différents. En fait, tous les fournisseurs de service ont des datacenters implantés dans différentes zones géographiques.

Les données sont cryptées

Les données sont confidentielles. Pour éviter qu’elles ne tombent dans de mauvaises mains, elles seront cryptées, lors du stockage. Les fichiers ne peuvent pas être ouverts sans la clé de décryptage. En général, le décryptage des fichiers est assuré par un mot de passe.

La connexion aux données est aussi cryptée

La connexion aux données sur le cloud est aussi chiffrée. Il est donc impossible de transmettre les données via Internet sans avoir vérifié l’authenticité de celui qui essaye d’avoir les données. Le système le plus utilisé pour la sécurisation de la transmission des données sur Internet est le certificat SSL (Secure Socket Layer). Pour chaque client, les données sont sensibles et surtout confidentielles. Pour IPzen, votre sécurité est notre priorité. Nous vous proposons un panel de mesures personnalisables en fonction de vos besoins, c’est la raison d’être de « IpzenLegal » :

–        Une machine virtuelle cryptée par client avec sa propre base de données et son espace de stockage

–        Communications cryptées avec un certificat SSL

–        Sauvegarde continue dans 2 datacenters

–        Machines virtuelles répliquées dans un autre datacenter (Paris-Amsterdam)

–        Hébergement possible dans d’autres pays

–        Surveillance 24h/24, 7j/7